SONGADINA


Cooperation with Japannese Organization and Vakinankaratra Region



COLUMN OF ZAFY REARY

« EDITO : PRIERE à DIEU DEFUNT
Entre les imbéciles, on ne se comprend pas à demi-mot. Un jour, deux imbéciles ont entamé une conversation concernant l’existence divine, notamment par rapport aux conjonctures actuelles. D’abord, l’un dit : « Dieu est mort ». Il ne se lève plus contre mes ennemis. Il n’exhausse point ma prière de façon que je n’arrive à bien boucler la fin du moi, ni à mettre en terme à mes endettements. Il ne m’accorde pas la miséricorde me permettant d’assumer toutes responsabilités humaine et sociale. Ainsi, ma famille souffre d’une faim et d’une soif. Mes écoliers sont infligés d’un cartable et d’un trousseau politiquement intéressés qu’on ne leur a ni offerts gratuitement ni de bon cœur. Et si ça continue mes enfants hériteront de leurs parents d’une éternelle imbécilité.