Vinaninkarena Antsirabe : UNE CENTRALE AGRO-PHOTOVOLTAIQUE QUI ASSURE L’APPROVISIONNEMENT EN ÉNERGIE

Dans un champ de culture dans le fokontany Tsaratanana, Commune Vinaninkarena Antsirabe, se trouve ce projet d’installation d’énergie renouvelable : la Centrale Agro-Photovoltaïque, qui génère 9 mégawatts par jour.Ce qui distingue cette localité, c’est l’existence d’un centre de recherche en agriculture et en élevage. Cette Centrale Agro-Photovoltaïque est le fruit de la collaboration avec la société SunFarming Madagascar.

Lors de sa visite dans la région de Vakinankaratra, le président Andry Rajoelina a inauguré cette centrale agro-photovoltaïque aujourd’hui 16 mai 2024.« J’encourage le secteur privé à investir dans l’industrialisation et nous allons faciliter les procédures nécessaires pour que les secteurs privés puissent investir comme celui-ci », a déclaré le président Andry Rajoelina.

« Notre objectif est de rechercher comment augmenter notre production d’énergies renouvelables car nous avons toutes les ressources naturelles pour cela. C’est à nous, les dirigeants, de voir comment réaliser cela. L’objectif est d’avoir des énergies au service du développement », a martelé le président.En général, cette centrale photovoltaïque couvre 20 % de la consommation en énergie de la ville d’Antsirabe.

« Nous pouvons générer 9 mégawatts par jour », a souligné le directeur général de SunFarming Madagascar, Rakotomanga Yves.D’ailleurs, le Président de la République a évoqué la dette de la JIRAMA. « Nous devons environ 250 millions de dollars à la JIRAMA chaque année. Pourtant, à partir de cette somme, nous pourrions installer des parcs solaires capables de produire 300 mégawatts.

Voilà pourquoi nous avons mis en place l’installation de centrales solaires pouvant générer 50 mégawatts dans 47 districts – ce qui nous aide à diminuer la consommation de carburants d’ici 2 ans. »En bref, ce projet à Vinaninkarena est un modèle qui nous conduit à l’allègement de la dette de la JIRAMA et mérite d’être mis en place dans tous les districts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *