Tsimafana – Belo Tsiribihina : Le Maire abattu par la Gendarmerie

Antananarivo, le 13 février 2024 – Une tragédie a frappé la commune de Tsimafana – Belo Tsiribihina aujourd’hui, alors que le maire Tale Haky a été mortellement abattu par les forces de la Gendarmerie du groupement Menabe. L’incident a eu lieu après son arrestation, suite à des accusations émises par un bandit appréhendé par un Jama. Il était accusé d’être le commanditaire d’attaques à main armée et le fournisseur de munitions.

Le gendarme en charge de l’arrestation avait l’intention de ramener Tale Haky à la Commune Rurale Bemanonga, à Andranomena, lorsque l’incident s’est produit. Selon les explications fournies de la Gendarmerie, le maire aurait tenté de s’enfuir, ignorant les sommations de s’arrêter, ce qui a conduit les forces de la Gendarmerie à ouvrir le feu.

Tale Haky était un personnage bien connu du public local, réputé pour son soutien aux artistes locaux et son implication en tant qu’opérateur transporteur dans la région. Récemment, il avait été l’invité d’une émission de télévision dans la capitale, au cours de laquelle il avait abordé les problèmes d’insécurité persistants dans la région de Menabe et dénoncé la corruption qui rongeait les autorités locales.

Recueilli par Tojo Ramiliantarintsoa

239 réflexions sur “Tsimafana – Belo Tsiribihina : Le Maire abattu par la Gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *