Téléphérique : Un moyen de transport sûr et fiable

Le vendredi 21 juin 2024, le premier test technique du téléphérique s’est déroulé. Ce test a été réalisé sur le trajet reliant Anosy et Soarano. Le président de la République, Andry Rajoelina, accompagné de membres du gouvernement dirigé par le Premier ministre Christian Ntsay, ainsi que des autorités, des journalistes et des dizaines de citoyens, ont assisté au lancement inaugural du téléphérique.

Le président de la République a affirmé que ce téléphérique est un moyen très sûr de transporter des personnes, contredisant ainsi les critiques et les sceptiques. Il a souligné que ce moyen de transport est moderne, stable, silencieux et rapide. Le trajet entre Anosy et Soarano a été effectué en seulement 3 minutes et 30 secondes.

Il s’agit de la première partie du trajet Volomboasary, qui part d’Anosy, passe par Soarano, Antanimena, Ankorondrano, Ivandry et jusqu’à Ambatobe. Ce parcours comprend 7 stations, 51 pylônes et 198 cabines sur une distance de 8,6 km. Le trajet complet d’Anosy à Ambatobe dure environ 30 minutes.

En effet, ce projet de téléphérique offre une solution moderne et efficace aux problèmes de circulation et d’embouteillages chroniques. Chaque jour, les embouteillages à Antananarivo entraînent des pertes économiques considérables. Pour remédier à cette situation, le nouveau trajet en téléphérique propose un mode de transport rapide et fiable, capable de transporter environ 40 000 personnes par jour.

Le coût d’un ticket de téléphérique sera compris entre 3 000 et 5 000 Ariary.

Lionel R.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *