SIGNATURE D’UN ACCORD DE PARTENARIAT ENTRE LE CENTRE NATIONAL EMPLOI FORMATION BTP ET L’ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

SIGNATURE D’UN ACCORD DE PARTENARIAT ENTRE LE CENTRE NATIONAL EMPLOI FORMATION BTP ET L’ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

La Signature d’un accord de partenariat entre le Centre National Emploi Formation BTP (CNEF BTP) et l’Organisation internationale du Travail (OIT) » a eu lieu ce mardi 28 mars 2023 au Ministère enseignement technique à Ampefiloha, dirigée
Cette convention a disposé d’un environnement de travail sûr et sain est dorénavant un droit fondamental. En effet, depuis la 110e session (juin 2022) de la Conférence internationale du Travail, la convention numéro 155 sur la sécurité et la santé des travailleurs et la convention numéro 187 sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail sont désormais élevées au rang de principes et droits fondamentaux au travail de l’OIT. Dorénavant tous les États membres de l’OIT, même s’ils n’ont pas ratifié ces deux conventions, ont l’obligation de respecter, de promouvoir et de réaliser les principes inclus dans ces conventions.

Cette décision historique tombe à point nommé puisqu’aujourd’hui le travail est encore synonyme de souffrance pour des milliers de travailleurs et de travailleuses. En effet, selon les dernières statistiques mondiales, toutes les 12 secondes une personne dans le monde perd sa vie sur son lieu de travail. A Madagascar, les statistiques suivent également les tendances mondiales, en particulier dans le secteur du BTP qui fait partie des secteurs présentant le plus de risques. En effet, chaque année, plus de 10% des accidents du travail déclarés à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS) se déroulent sur les chantiers de construction.

Face aux innombrables dangers qui sont présents sur les lieux de travail, les jeunes travailleurs sont les plus vulnérables du fait principalement de leur manque d’expérience. Pourtant, chaque année, toujours pour le cas du BTP, ce sont environ 9000 élèves et étudiants qui évoluent dans l’enseignement technique et la formation professionnelle. 9000 futurs travailleurs qui seront donc exposés à différents dangers dès le début de leurs carrières professionnelles, pour ne citer que les engins, les substances chimiques dangereuses ou encore le travail en hauteur. En plus de cela, une étude sur l’Analyse des facteurs incitatifs et des contraintes pour l’amélioration de la SST dans le secteur de la construction à Madagascar menée par l’OIT en 2021 a malheureusement permis de constater la faible intégration de la sécurité et la santé au travail dans les programmes et curricula de formation en BTP.

A Madagascar, le projet Fonds Vision Zéro (VZF en anglais), lancé dans le cadre du Programme phare Sécurité et Santé pour Tous de l’Organisation internationale du Travail (OIT), mène des actions à tous les niveaux pour réduire les accidents, maladies et décès liés au travail et promouvoir une culture de prévention en matière de sécurité et de santé au travail. Après avoir opéré dans la chaîne d’approvisionnement du litchi en 2017, la phase II du projet œuvre actuellement dans les chaînes d’approvisionnement du textile et de la construction. Parallèlement à cela, le projet FORMAPRO BTP, mené par le Centre National Emploi Formation BTP (CNEF BTP) et financé par l’Agence Française de Développement (AFD), soutient actuellement 9 établissements de formation en BTP en vue de la modernisation des dispositifs de formation aux métiers du BTP. Ainsi, c’est dans la perspective commune d’apporter des améliorations à la formation technique et professionnelle en BTP qu’une collaboration entre le projet FORMAPRO BTP du CNEF BTP et Fonds Vision Zéro de l’OIT a été convenue afin que chacun des deux projets puisse apporter ses contributions et maximiser les impacts des interventions.

Afin de formaliser cette volonté commune d’assurer une meilleure intégration de la sécurité et de la santé au travail dans les curricula et sur les lieux de formation, le CNEF BTP et l’OIT ont signé ce jour un accord de partenariat détaillant les différents axes de collaboration. En outre, il s’agit d’intervenir au sein des établissements enrôlés dans le projet FORMAPRO BTP dans (i) l’élaboration des curricula et programmes de formation sur la sécurité et la santé au travail, (ii) le renforcement de capacités en matière de sécurité et de santé au travail des coachs et personnel enseignant, (iii) le renforcement les mesures de prévention existantes sur les lieux de formation et (iv) l’organisation de conférences sur la SST auprès des élèves et étudiants. Les activités qui seront mise en œuvre à travers cet accord de partenariat permettront d’assurer des changements palpables au sein des établissements de formation mais également auprès des étudiants par le développement de leur culture de prévention.

De façon générale l’activité contribue à la mise en œuvre de la Déclaration du centenaire de l’OIT pour l’Avenir du travail et la Déclaration d’Abidjan adoptées en 2019, le Programme phare Sécurité + Santé pour Tous de l’OIT, le Plan-Cadre de coopération des Nations Unies pour le Développement Durable (2021-2023), le Plan Emergence Madagascar (2019 – 2023) et le Programme pays pour le travail décent de Madagascar (2021 – 2023).

Andry Rakotonirainy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *