LA BAD SOUTIENDRA MADAGASCAR

Au lendemain de son investiture, le Président de la République Andry Rajoelina a effectué plusieurs rencontres bilatérales qui se sont tenues à sa résidence à Ambatobe. Il s’est entretenu notamment avec le Président de la Banque Africaine de Développement, Adesina Akinwumi.

Les deux parties ont échangé sur les projets déjà entamés avec la BAD ainsi que les opportunités de coopération en faveur du développement de Madagascar. Ces projets s’articulent entre-autres autour du développement de l’agriculture et de la production d’énergie, la promotion de la femme et de la jeunesse en tant que moteur de croissance, ainsi que la protection de l’environnement.

Le Président de la BAD a annoncé que le 16e Fond Africain de Développement s’élèvera à 268 Millions USD. Ce fonds pourra être utilisé prioritairement dans les projets agricoles, car l’objectif aujourd’hui est de diminuer le niveau de pauvreté à travers la transformation agricole. Parmi ces projets figurent la mise en place des zones spéciales agricoles prévoyant la mise en place des infrastructures nécessaires pour la transformation de la production. Ce projet sera mis en œuvre avec la collaboration du secteur privé. Ces zones permettront notamment la création d’emplois.

Les projets de Sahofika et Volobe ont également été évoqués, ainsi que le potentiel de Madagascar en énergie hydraulique qui peut produire jusqu’à 7 800 MW. Pour Sahofika particulièrement, le Président Andry Rajoelina souhaite que nous soyons fixés sur les modalités de réalisation dans les prochaines semaines, afin que nous puissions avancer. De manière générale, en termes d’énergie hydroélectrique, le projet de connecter Madagascar au Mozambique a aussi été mentionné, afin de pouvoir vendre toute cette production que nous ne pourrons consommer localement uniquement.

Le Président Adesina Akinwumi a également fait savoir au Chef de L’État que la BAD a pris la décision de dédier 20% de ses financements dans le domaine de l’énergie, pour appuyer notamment le projet cuisson propre. Cela représente 4 milliards USD par an, pour pouvoir aider près de 900 millions d’africains à sortir de cette pratique. La BAD est ainsi prête à aider Madagascar, afin de faire du Président Andry Rajoelina un champion en matière de Clean Cooking. Par ailleurs, lors de cette entrevue, les deux personnalités ont aussi évoqué l’initiative de la BAD visant à favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique, à savoir l’Affirmative Finance Action for Women in Africa. Ce projet représente un total de 5 milliards de dollars au total pour aider au financement des business gérés par des femmes. La BAD s’est dit prête à lancer le projet à Madagascar, et ce, dans les meilleurs délais.

A l’issue de cette rencontre, le Président Adesina a donc officiellement invité le Président Andry Rajoelina à venir assister à l’AIF (Africa Investment Forum) afin de permettre à Madagascar de mettre en place ces projets, via une plateforme d’investissement en Afrique en encourageant les partenariats public-privé. Une invitation que le Président de la République Andry Rajoelina a acceptée.

59 réflexions sur “LA BAD SOUTIENDRA MADAGASCAR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *