Problème d’infrastructure routière: ENVIRON 17 MILLIONS DE PERSONNES SE TROUVENT ISOLÉE

Les 1er et 2 juillet 2024, un atelier s’est tenu à l’hôtel Novotel pour aborder les défis de l’infrastructure routière rurale à Madagascar. Cet événement, organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (MINAE) en collaboration avec le ministère des Travaux Publics (MTP) et l’UNOPS, visait à formuler des stratégies pour améliorer les routes rurales, essentielles pour le développement durable.

Avec 21 000 km de routes rurales, dont les deux tiers sont en mauvais état, environ 17 millions de personnes se trouvent isolées, particulièrement en été. Seulement 11,4 % des routes rurales sont actuellement accessibles, ce qui complique la vie des producteurs agricoles, des étudiants et des personnes nécessitant des soins médicaux.

Les participants ont discuté de nombreuses thématiques pour proposer des solutions pratiques et durables, parmi lesquelles les stratégies de gestion des routes rurales, l’ajout de nouvelles tâches, la gestion des infrastructures et la formation pour renforcer les capacités ont été prioritaires.

Les principaux objectifs de cet atelier étaient de renforcer la gestion et la prise de décision concernant le réseau routier rural, développer un système de financement approprié, promouvoir une meilleure coordination entre les principaux acteurs et proposer des pistes d’amélioration des travaux et surmonter les challenges techniquesLe succès de cet atelier repose sur la collaboration entre le MINAE, le MTP, l’UNOPS, et le soutien financier de la Banque mondiale.

Ensemble, ils travaillent à mettre en place des infrastructures routières résilientes et adaptées aux besoins des communautés rurales.

Anne Alice Aimée

14 réflexions sur “Problème d’infrastructure routière: ENVIRON 17 MILLIONS DE PERSONNES SE TROUVENT ISOLÉE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *