L’État demande le départ d’ISABELLE DELATTRE

Déclarations controversées: L’État Malgache demande le rappel d’ISABELLE DELATTRE BURGER
l’Ambassadrice de l’Union Européenne

Antananarivo, 5 avril 2024 – Suite à des déclarations controversées de l’Ambassadrice de l’Union Européenne, ISABELLE DELATTRE BURGER , lors d’une conférence de presse le 26 février dernier, le gouvernement Malgache a demandé le rappel de l’ambassadrice.

Les commentaires de l’ambassadrice concernant l’inscription de la castration des violeurs d’enfants dans le code pénal ont provoqué une réaction forte de la part des autorités malgaches. Alors que des discussions ont eu lieu en coulisses, aucun démenti n’a été fait par le ministère des Affaires étrangères ni par l’ambassade de l’UE à Ankorondrano.

Madagascar a exprimé son mécontentement à Bruxelles début mars, ce qui a conduit à une série d’événements diplomatiques tendus. Bien que les déclarations de l’ambassadrice aient été qualifiées de “mal interprétées” par certains, elles ont néanmoins mis en lumière un désaccord fondamental entre les autorités malgaches et l’UE.

L’UE a été informée de la demande de rappel et des discussions sont en cours pour déterminer les prochaines étapes. Le processus de désignation d’un remplaçant est également en cours, avec des implications politiques et financières potentielles pour les relations entre Madagascar et l’UE.

Tojo RAMILIANTARINTSOA


Cet article est également disponible sur nos plateformes : https://ledefi.mg, LinkedIn (LeDéfi Madagascar), Facebook (Ledefi-madagascar) et WhatsApp (LeDéfi Madagascar ) / Contact Presse Ledefi.mg : +261 32 69 185 43 – Mail : contact@ledefi.mg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *