Le Tsapiky

Madagascar souhaite inscrire le Tsapiky au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Madagascar, connue pour sa richesse culturelle et sa diversité artistique, aspire à faire reconnaître le Tsapiky comme patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, rejoignant ainsi le Zafimaniry, le Kabary et le Hira gasy déjà inscrits sur la liste prestigieuse de cette organisation internationale. Le Tsapiky, un rythme musical typiquement malgache souvent associé à des cérémonies festives, trouve ses racines dans la partie sud de l’île à Toliara, considéré comme le berceau de ce style musical emblématique.

Les démarches pour l’inscription du Tsapiky sont actuellement en cours sous l’impulsion du ministère de la Culture et de la Communication, dirigé par Francis Razafiarison, directeur général de la culture. Une équipe dédiée est sur le terrain, travaillant activement pour préparer le dossier d’inscription avant la date limite prévue à la fin du mois de mars. À ce jour, Madagascar compte déjà trois biens culturels inscrits sur la liste de l’UNESCO, à savoir le savoir-faire Zafimaniry en 2008, le Kabary malagasy en 2021 et le Hira gasy en 2023.

Cet article est également disponible sur la page LinkedIn de LeDéfi Madagascar

179 réflexions sur “Le Tsapiky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *