Le Projet Varuna : UN ENGAGEMENT RÉGIONAL POUR LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ DANS L’OCÉAN INDIEN

Le projet Varuna, déployé dans les pays de l’océan Indien tels que les Comores, les Seychelles et Madagascar, s’engage résolument à protéger la biodiversité exceptionnelle de cette région. Lors de la conférence du 10 juin dernier, les participants ont eu l’opportunité de découvrir en détail le projet, les activités déjà accomplies, ainsi que les étapes à venir.

Les acteurs régionaux ont saisi cette occasion pour présenter leurs réalisations et ambitions respectives, tout en réfléchissant collectivement à l’intégration de la biodiversité dans les décisions privées et publiques.Les discussions ont mis en lumière l’importance des réseaux d’acteurs dans le sud-ouest de l’océan Indien pour contrer l’érosion de la biodiversité, ainsi que le rôle crucial des entreprises dans cette démarche. La communication scientifique a également été au cœur des échanges, avec une réflexion sur les défis de la diffusion des travaux de recherche.

Lors de la revue à mi-parcours du projet Varuna des 11 et 12 juin, le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Max Fontaine, a souligné l’impératif de renforcer les capacités du secteur privé et de valoriser la recherche scientifique pour lutter contre la perte de biodiversité dans l’océan Indien. Il a mis en avant les initiatives visant à renforcer les capacités du secteur privé, tout en intégrant la valorisation de la recherche scientifique dans un programme ambitieux dédié à la préservation de la biodiversité.Le ministre a souligné l’importance des acquis et de l’apprentissage, déclarant que « cette rencontre favorisera des échanges constructifs et la création de réseaux solides, offrant ainsi à la région de l’océan Indien une perspective nouvelle et prometteuse ».

Réaffirmant l’engagement de Madagascar, Max Fontaine a ajouté que la biodiversité avait été quelque peu négligée lors des conférences internationales précédentes. Cependant, il a noté un changement de paradigme, avec Madagascar plaçant désormais la biodiversité au cœur de sa stratégie de développement durable.

Lionel ANDRIANANTENAINA

40 réflexions sur “Le Projet Varuna : UN ENGAGEMENT RÉGIONAL POUR LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITÉ DANS L’OCÉAN INDIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *