Fge : APPEL A UNE ÉDUCATION SEXUELLE COMPLÈTE POUR LES JEUNES

La situation de l’éducation sexuelle à Madagascar suscite des préoccupations croissantes, avec un constat alarmant de recul en matière d’éducation sexuelle complète. Les chiffres révèlent que de nombreux jeunes sont confrontés à problèmes majeurs, tels que les maladies sexuellement transmissibles et l’interruption prématurée de leurs études, en particulier les femmes en raison de grossesses précoces ou de maladies.

Il est impératif que les jeunes aient accès à une formation complète en matière d’éducation sexuelle, intégrée et non fragmentée. Les membres du Forum Génération Égalité (FGE) soulignent l’importance de mettre en place une éducation complète à la sexualité (ECS) à l’école, reconnaissant que la jeunesse fait face à des réalités complexes liées à la vie amoureuse et à la santé sexuelle.Raveloarinanja Dominique, membre du FGE, souligne que pour une éducation sexuelle complète, il est essentiel d’inclure des éléments tels que l’abstinence, la fidélité, l’utilisation du préservatif et les pratiques de dépistage. Ces composantes sont essentielles pour garantir une éducation sexuelle efficace et adaptée aux besoins des jeunes.

Raparaoelina Tendry, également membre de la FGE, insiste sur le fait que l’éducation sexuelle ne peut être considérée comme complète que si elle intègre ces informations cruciales. Il est crucial de combler les lacunes actuelles dans l’éducation sexuelle pour garantir que les jeunes disposent des connaissances et des compétences nécessaires pour prendre des décisions éclairées concernant leur santé sexuelle et reproductive.Il est temps d’agir collectivement pour promouvoir une éducation sexuelle complète et inclusive pour les jeunes à Madagascar, afin de garantir leur bien-être et leur épanouissement.

Recueilli par LYCIA ANDRIANIRINA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *