Barson R. et Sammy Gregoire : 30 mois de prison avec sursis

Antananarivo, le 6 février 2024 –  le verdict tant attendu du procès des figures syndicales majeures, Barson Rakotomanga, et de l’enseignant-chercheur Sammy Gregoire Ravelonirina, a été prononcé. Les deux ont été condamnés à 30 mois de prison avec sursis pour atteinte à la sûreté de l’État. Les charges qui pèsent sur ces deux personnalités sont liées à une lettre adressée à l’État-major de l’armée pendant la période pré-électorale à Madagascar, au mois d’octobre. Cette correspondance a été interprétée par le tribunal comme une incitation à la révolte militaire, susceptible de perturber l’ordre public.

Le procès, qui s’est déroulé le 13 décembre 2023 dernier, a mis en lumière le rôle de Barson Rakotomanga et Sammy Gregoire Ravelonirina en tant que meneurs de revendication. La lettre en question, selon le tribunal, constitue une menace potentielle à la sûreté de l’État, d’où la condamnation des deux accusés en sursitaire. Leur condamnation à une peine de prison avec sursis souligne l’importance accordée à la préservation de la stabilité et de l’ordre public dans le pays.

Tojo RAMILIANTARINTSOA

8 réflexions sur “Barson R. et Sammy Gregoire : 30 mois de prison avec sursis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *