Ambohibe Ilafy : 3 PRESUMES CRIMINELS ABATTUS LORS D’UN AFFRONTEMENT AVEC LA GENDARMERIE

Aux premières heures du 31 janvier 2024, une opération décisive menée par les éléments de la gendarmerie d’Ankadikely Ilafy , Antananarivo Avaradrano a abouti à la neutralisation de trois présumés bandits à Ambohibe Ilafy. Armés d’une kalachnikov et de deux pistolets automatiques de calibre 7,65 mm, ces criminels ont ouvert le feu contre les forces de l’ordre, déclenchant un échange de tirs qui a coûté la vie à trois d’entre eux.

Selon les informations recueillies par la brigade d’Ilafy Avaradrano, dès réception de l’alerte, les gendarmes se sont rapidement déployés sur les lieux. L’affrontement a été intense, mettant en évidence le professionnalisme et le courage des gendarmes dans la protection de la population.

Cette intervention survient peu de temps après qu’une unité de la gendarmerie a réussi à démanteler un réseau de criminels armés à Tsarahasina Ambohimangakely, la nuit précédente. Trois bandits ont également perdu la vie au cours de cette opération, où des armes de guerre, dont une kalachnikov, ont été saisies.

Les gendarmes d’Avaradrano ont été salués pour leur action rapide et efficace, contribuant ainsi à éradiquer la menace que représentaient ces criminels qui semaient la terreur parmi la population.

Cependant, une question cruciale demeure : d’où proviennent ces armes, en particulier la kalachnikov ? Cette interrogation soulève la nécessité d’une enquête approfondie afin d’identifier les sources d’approvisionnement en armes à feu et de mettre fin à ce commerce illégal, renforçant ainsi la sécurité publique.

La population exprime sa reconnaissance envers les forces de l’ordre surtout les Gendarmes pour leur engagement indéfectible à maintenir la sécurité et la tranquillité à Avaradrano. La collaboration entre les citoyens et les autorités est essentielle pour assurer un environnement sûr et pacifique pour tous.

Tojo RAMILIANTARINTSOA

1 121 réflexions sur “Ambohibe Ilafy : 3 PRESUMES CRIMINELS ABATTUS LORS D’UN AFFRONTEMENT AVEC LA GENDARMERIE